#CANGabon2017 : Les éperviers du Togo plongent devant le Maroc – 3-1

Et pourtant, ils ont eu une belle entame de Jeu. Maintenant, ils se compliquent la tâche pour la qualification au quart de finale.

 Comment dire. Les éperviers du Togo n’ont pas pu donner la joie escomptée aux togolais vendredis face aux lions de l’Atlas, comptant pour le deuxième match de poule de la coupe d’Afrique des nations. La Faute à Agassa Kossi, le portier togolais qui visiblement ne s’est pas tout à fait retrouvé dans ce match.

Et pourtant, dès le début de ce match, c’est les éperviers du Togo qui ont très vite pris possession du ballon et marquer grâce à Dossevi Thomas, leur tout premier but du tournoi (5e min).

C’était la joie à Lomé. Mais une joie de courte durée. Elle n’aura durée que 10 min quand sur un corner, Agassa Kossi rate sa sortie et Aziz Bouhaddouz envoie le ballon dans le filet sur un coup de tête en plein cafouillage. Lomé devient calme mais on pouvait encore entendre des vous -vous-et-las sonner ça et là.

Un calme qui deviendra total dès la 21e minute de Jeu quand sur un coup franc tiré par l’attaquant marocain Fayçal Fajr, Romain Saïss coupe la trajectoire du ballon et trompe Kossi Agassa, le portier togolais. 2 – 1 pour le Maroc. Score à la pause.

A la reprise, les éperviers font bonne mine jusqu’à la 72e min quand sur une frappe de Youssef Ennesyri  à 30 m de sa cage, Kossi Agassa apprécie mal la trajectoire, se couche plus vite, trompé visiblement par un rebond sur ce mauvais terrain de jeu d’Oyem, le Maroc corce la mise, 3 -1.

Les différents Changements de Claude LeRoy ne changeront rien jusqu’à la fin du match. Même Shéyi Adébayor était obligé de revenir défendre pour sauver Agassa Kossi des assauts marocains en exploitant de sa grande taille pour dévier la trajectoire des plusieurs coups de pieds arrêtés.

Faute d’arbitrage.

Les éperviers du Togo ont joué facile et trop faireplay face aux Lions de l’Atlas très très agressif. Et l’arbitrage ne leur a pas laissé la tâche facile. Le sélectionneur des éperviers du Togo  n’a d’ailleurs pas hésité à le mentionner dans son commentaire de fin de match.

« L’égalisation est arrivé sur une faute sur Agassa, le 3e but marocain avait une faute sur un togolais au départ non sifflé par l’arbitre. Mais bon, ce sont les commentaires d’après match évidemment mais à prendre en compte » a déclaré Claude LeRoy en direct sur Canal + Sport.

Claude LeRoy ne sera pas le seul à observer ces erreurs d’appréciation de l’arbitre malien, qui a choisi de ne pas siffler une, voire deux fois des penaltys au profit du Togo mais a sifflé tout contre les éperviers.

Les commentateurs de Canal+Sport l’ont même remarqué. ‘Un arbitre qui siffle tout’.

Une chance de se qualifier.

Peut être. Et il faudra aux éperviers de gagner leur troisième match face au premier du groupe (la RDC) qui fait de très belles prestations depuis le début de cette Coupe d’Afrique des Nations. Les éperviers le pourront-ils ? On nous dira impossible n’est pas togolais. S’ils ont réussi à se qualifier in extremis, ils le peuvent encore. De la déception, les togolais peuvent garder donc espoir, mais en tenant compte du fait que ce ne sera pas du tout facile.

En tout cas, toutes les 4 équipes de cette poule ont encore une chance de se qualifier. Adébayor et ses coéquipiers en sont conscients. Claude LeRoy aussi le sait. Et il faut mettre le bouché double.

Voici le classement à l’issue de cette deuxième journée.

CLASSEMENT DU GROUPE C
1. RD Congo : 4 points, +1
2. Maroc : 3 points, +1
3. Côte d’Ivoire : 2 points, 0
4. Togo : 1 point, -2

Ken LOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.