L'Afrique Autrement

TOGO : KEKELI LAB AVANCE DANS SA VISION PRAGMATIQUE DES INNOVATIONS TECHNO-EDUCATIVES EN AFRIQUE

Depuis 6 mois jour pour jour maintenant, des jeunes africains, au devant desquels le togolais Mawulikplimi AFFOGNON, conduisent une vision pragmatique et évidente de l’introduction des TIC dans l’enseignement en Afrique. Du Togo, le projet en phase pilote au Lycée privé Folly Bébé, à en croire les observateurs, va révolutionner le système éducatif africain à partir de Lomé.

KEKELI LAB” veut contribuer à la réflexion, à la planification et la mise en place de projets ayant pour objectif l’utilisation rationnelle et raisonnable des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) dans les écoles au Togo et en Afrique. Et ils ne baissent pas les bras.

A son lancement le 19 Décembre 2016 à Lomé, “KEKELI LAB” avait annoncé une série de formation à l’attention des enseignants, des élèves et des membres de l’administration du Lycée « Folly-Bébé » de Kanyikopé, une banlieue de la capitale togolaise, pour l’utilisation des Technologies de l’information et de la communication à l’école. Une annonce placée dans le cadre de l’un de ses projets phares « Kekeli Mobile Learning Center » (KMLC), projet d’ailleurs sélectionné par l’Université de Lausanne en Suisse pour la « Clinton Global Initiative University » du 1er au 03 Avril 2016 à l’Université de Californie, Berkeley (USA).

Voici donc l’acte 1 mis en oeuvre.

Le 16 Juin dernier 2017, à l’Institut de Philosophie et de Sciences Humaines (ISPSH) Don Bosco de Lomé au Togo, les enseignants du lycée Folly Bébé ont été outillés “sur la production de contenus éducatifs locaux à partir des TIC, le fonctionnement d’une bibliothèque virtuelle et son utilisation, les modèles de Technologies de l’Information, de la Communication et de l’Education (TICE)”

KEKELI LAB voudrait amener ces derniers “à les intégrer ces valeurs et éléments dans leur curricula de formation”.

Cette formation a porté sur le thème “Enseigner en Afrique aujourd’hui : mutations à l’ère des TIC

« Loin de nous l’idée de prétendre cerner la problématique de l’enseignement en Afrique ; le thème met en exergue notre volonté à Kekeli Lab d’inscrire les innovations techno-éducatives dans cette préoccupation chère au pédagogue burkinabé Joseph Ki-Zerbo, celle d’un système éducatif pensé et adapté au contexte du continent Africain », a indiqué à l’occasion Jonas EDOH, Président de KEKELI LAB.

KEKELI LAB a ambition de contribuer véritablement à l’utilisation de l’intelligence des TIC dans l’éducation à la base en Afrique, en partant du Togo.

Ken LOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.