L'Afrique Autrement

Côte d’Ivoire: 4200 détenus graciés par le président Alassane Ouattara

Le 6 août dernier quelque 800 détenus dont Simone Gbagbo ont bénéficié d'une amnistie générale

Alassane Ouattara, le président Ivoirien poursuit ses gestes de largesse pour apaiser d’avantage son pays, alors qu’il a renoncé récemment à sa volonté de briguer un nouveau mandat à la prochaine élection présidentielle.

Après avoir accordé une amnistie générale à 800 détenus politiques le 06 Août dernier dont Simone Gbagbo, l’épouse de l’ancien président Laurent Gbagbo (ndlr, tous poursuivis ou condamnés pour des infractions en lien avec la crise post-électorale de 2010, ou des infractions contre la sûreté de l’Etat commises après le 21 mai 2011, date de sa prestation de serment en qualité de Président de la République), c’est au total 4200  détenus condamnés pour délits mineurs qu’il a simplement gracié mercredi.

C’est Sidi Tiémoko Touré, le porte parole du gouvernement ivoirien qui a fait l’annonce ce mercredi à la sortie d’un conseil de ministres tenu ce jour.

« Le président d la République, son excellence Alassane Ouattara, a décidé d’accorder une grâce présidentielle à 4200 détenus condamnés pour délits mineurs… Sont concernés par cette grâce présidentielle, 4200 détenus sur un effectif total actuel d’environ 19.000 détenus », a t-il dit

Il a, en outré précisé que cette grâce n’a bénéficié qu’à des civils et qu’aucun militaire ne figure parmi les détenus graciés.

Et de poursuivre qu’il s’agit «d’un acte de clémence et de pardon du chef de l’Etat de Côte d’Ivoire qui ne supprime pas l’infraction commisse ni le jugement ou l’arrêt de condamnation, mais qui se limite à atténuer les conséquence en faisant cesser l’exécution de la peine ou en allégeant celle-ci ».

Ken LOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.