L'Afrique Autrement

Semaine de la diplomatie climatique: “Mettre un accent sur les actions positives et la collaboration sur le changement climatique”

la "Semaine de la diplomatie climatique" c'est du 24 au 30 septembre

C’est ce lundi 24 Septembre que partout dans le monde, les représentations de l’Union Européenne ouvrent une semaine d’activités destinées à agir avec un accent sur les actions positives et la collaboration sur le changement climatique.

La semaine est dénommée “Semaine de la diplomatie climatique” et se tiendra à Lomé au Togo du 24 au 30 Septembre 2018.

Cette année, les activités de cette “Semaine de la diplomatie climatique” sera marquée à l’ouverture par une conférence de presse conjointe qui sera animée par les ambassadeurs de la Délégation de l’Union européenne, de la France et d’Allemagne au siège de la délégation spéciale de l’UE à Lomé.

On en saura un peu plus sur le programme détaillé au cours de cette conférence de presse.

La France au cœur de l’action climatique internationale

“Présidente de la COP21, la France est au cœur de l’action climatique internationale”. c’est ce que souligne un communiqué conjoint des trois pays de l’espace UE invitant à la semaine de la diplomatie climatique.

Après l’adoption et l’entrée en vigueur de l’accord de Paris et face à une urgence climatique qui s’accélère année après année, les efforts de la France se concentrent désormais sur la consolidation des acquis.

Elle place désormais “l’accélération de la mise en œuvre et de la ratification universelle de l’accord au centre de sa diplomatie”.

L’Allemagne s’active

L’Allemagne, pays hôte de la COP23 à Bonn, mène depuis plusieurs années une diplomatie climatique active qui est désormais guidée par les objectifs du développement durable de la COP 21 et les Accords de Paris.

L’Allemagne appuie régulièrement dans ce sens, tous ses partenaires déterminés dans les activités de lutte contre le changement climatique et de l’adaptation au changement climatique.

Depuis 2014, une enveloppe d’environ 30 millions d’EURO (20 milliards de FCFA) a été mise à disposition de ses partenaires togolais à travers plusieurs programmes et projets exécutés par des institutions de la coopération allemande.

Du point de vue de l’Union Européenne

L’UE et ses États membres sont les principaux bailleurs de fonds pour le climat et ont fourni, avec la Banque européenne d’investissement, un total de 20,2 milliards d’euros en 2016 (reportés en 2017) pour soutenir l’action climatique dans les pays partenaires.

Cela représente une augmentation de 15% par rapport à l’année précédente ou d’environ 50% par rapport à 2012, avec un accent supplémentaire sur les mesures d’adaptation dans les pays les plus vulnérables.

“L’Union européenne et ses Etats membres restent solidaires du Togo et déterminés à l’aider à faire face aux changements climatiques, à élaborer des plans d’action nationaux et à réaliser la transition vers des économies sobres en carbone et résilientes face au changement climatique” précise le communiqué conjoint

Ken LOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.