L'Afrique Autrement

A Berlin, Faure Gnassingbé a lancé un appel aux investisseurs à oser investir sur le continent

Il animait mercredi soir en marge du sommet sur l’investissement de la G20, une table ronde sur les opportunités d’investissement dans le cadre de son Programme National de Développement

Faure Gnassingbé, le chef de l’état togolais a appelé mercredi soir à Berlin en Allemagne, les investisseurs Allemands à ‘oser investir’ sur le continent Africain.

Il lançait cet appel à l’occasion d’une table ronde “Africa-Verein/Togo” au cours de laquelle, le chef de l’état togolais a présenté aux investisseurs les opportunités d’investissement qui existent au Togo dans le cadre du programme national de développement du pays, et au-delà sur tout le continent Africain.

« La création d’un pôle logistique de «classe mondiale», le développement d’un centre d’affaires de premier ordre en Afrique de l’Ouest, et la consolidation du développement social et le renforcement des mécanismes d’inclusion » ont été abordé par le président togolais.

Faure Gnassingbé a loué l’amélioration du climat des affaires au Togo avec un accent particulier mis sur le domaine de l’énergie. il a loué la future installation de la ‘centrale thermique tri-fuel’ de 65MW au Togo, fruit d’un Partenariat public-privé, avant de généraliser à mettant en confiance les investisseurs allemands, à saisir des opportunités au plan continental.

« Je lance un appel aux investisseurs Allemand qui hésitent à arriver sur le continent africain, de venir découvrir les opportunités » a déclaré Faure Gnassingbé.

Et il ajoute : « La perception du risque quand vous êtes à distance est différente de la réalité. Venez  nous voir. Osez, osez venir, osez investir en Afrique ».

Au centre du corridor Abidjan-Lagos, qui représente plus de 60% de la richesse de l’Afrique de l’Ouest, le Togo est la porte d’entrée naturelle du marché dynamique de l’Afrique de l’Ouest.

Cette évidence a été réaffirme au cours de cette table ronde. Le positionnement naturel du Togo renforcé par une politique d’investissement importante dans les infrastructures de transport et de logistique, a été présenté comme « une cadre unique d’investissement en Afrique de l’Ouest ».

Le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé a également saisi ce mardi l’opportunité du Business Forum « G20 Investment Summit » présidé par la Chancelière allemande Angela Merkel pour présenter les atouts du Togo.

Le sommet de Berlin sur l’investissement du G20 porte un Pacte qui a pour principal objectif d’accroître l’attractivité de l’investissement privé grâce à des améliorations substantielles des cadres macroéconomique, commercial et financier. 

Ce pacte rassemble des pays africains, des organisations internationales et des partenaires bilatéraux du G20 et au-delà. Il vise à soutenir les mesures politiques respectives et faire connaître les opportunités d’investissement aux investisseurs privés. 

Lancé en 2017, il est axé sur la demande et ouverte à tous les pays africains.  

À ce jour, onze pays africains dont le Togo ont adhéré à ce pacte (Bénin, Côte d’Ivoire, Égypte, Éthiopie, Ghana, Guinée, Maroc, Rwanda, Sénégal, Togo la Tunisie).

Ken LOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.