L'Afrique Autrement

Les togolais appelés aux urnes le 20 décembre

Un décret a été pris en conseil des ministres ce jeudi à la présidence de la République Togolaise

Le gouvernement togolais a pris jeudi en conseil des ministres un décret qui convoque le corps électoral pour les législatives le 20 décembre prochain.

Cette décision a été prise au moment où se dénouait à l’Assemblée nationale togolaise, le blocage sur la représentation de l’Opposition à la CENI, avec la nomination de Francis Pedro Amouzou (C14) en remplacement de Jean Claude Homawo (UFC) en application de l’équité (8 membres par partie) et l’inclusivité de l’organe souhaité par le comité de suivi le 23 Septembre 2018. 

Réuni sous la présidence de Faure Gnassingbé, chef de l’état ce jeudi 08 novembre 2018 à Lomé, le conseil a pris cette décision de faire voter les togolais pour élire de nouveaux députés le 20 décembre 2018 “conformément à la feuille de route de sortie de crise des chefs d’état de la CEDEAO du 31 Juillet”.

Ce décret pris en conseil des ministres par Faure Gnassingbé et son gouvernement fixe l’ouverture des bureaux de vote ce jour là à 07 h e la fermeture à 16 heures sur toute l’étendue du territoire national.

La caution de participation des candidats qui se présenteront à ces élections est fixée à cent mille (100.000) francs cfa par candidat (la moitié pour les candidatures féminines).

A cet effet, “la campagne électorale se déroulera du mardi 04 décembre à 00h00 au mardi 18 décembre à 23h59” a précisé le décret dont l’essentiel de son contenu a été repris dans le communiqué ayant sanctionné cette réunion du conseil des ministres.

Ken LOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.