L'Afrique Autrement

Togo: 14 nouveaux militants de l’opposition en prison (Coalition)

La coalition réclamait la libération de 44 personnes déjà détenues dans le cadre des manifestations depuis le début de la crise en Août 2017

Les manifestations de l’opposition togolaise ont à peine repris que 14 de ses militants sont allés s’ajouter aux 44 déjà détenus dans le cadre des manifestations que le pays a connu depuis le 19 Août de 2017.

Ceux sont essentiellement des militants du PNP, Parti National Panafricain mis aux arrêts les deux journées de manifestations de la C14 les 29 Novembre et 1er Décembre 2018 dernier.

L’information a été communiqué par Dr Sama, Secrétaire Général du Parti ce merci lors de la conférence de presse qui a annoncé un programme de campagne de la coalition destiné à empêcher la tenue du scrutin législatif le 20 décembre 2018.

“Ils étaient 15 au total, 8 arrêtés le 29 Novembre et 7 le 1er décembre. ils ont été déféré directement à la prison civile de Lomé.un d’entre eux vient d’être libéré” a détaillé Dr Sama

Au nom de l’apaisement, politique, la coalition des 14 partis de l’opposition réclame la libération de ses militants conformément à la feuille de route de la CEDEAO.

Le gouvernement en a libéré beaucoup, et ne répond plus à la demande de la coalition de libérer le reste

Les facilitateurs ont demandé le 23 septembre dernier aux deux parties de travailler ensemble à étudier les cas des détenus restants en vue de leur élargissement.

Aucune communication officielle n’est faite sur ces arrestations.

Ken LOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.