L'Afrique Autrement

Interconnectivité dans le monde : Le Togo classé 1er de l’UEMOA

De plus en plus l'économie togolaise reprend

Dans l’espace de Uemoa, le Togo est en tête du classement des pays en matière d’interconnectivité . Dans l’espace CEDEAO, il est 3eme après le Ghana et le Nigeria tandis qu’à l’échelle mondiale, le pays de Faure Gnassingbé occupe le 92ième  rang sur les 169 pays concernés par le classement.

Tel est le contenu du rapport de la cinquième édition du « DHL Global Connectedness Index » (GCI) paru cette semaine.

Les performances prises en compte par le classement découlent des réformes et investissements du gouvernement au port de Lomé qui est classé le premier de la sous-région et l’aéroport qui est réputé l’un des plus modernes constituent les atouts du Togo . Ces infrastructures facilitent la connectivité avec les autres pays du monde.

Au constat, seuls neufs pays africains figurent dans le top 100 mondial, selon ce rapport. Cette situation devrait s’améliorer avec la mise en œuvre de la Zone de libre échange commerciale initiée par l’Union africaine et dans laquelle 49 pays sont déjà engagés.

Le classement mesure et analyse les flux internationaux du commerce, des capitaux, des informations et des personnes. L’interconnectivité des pays au reste du monde est déterminée par l’intensité des flux internationaux de commerce, de capitaux, d’informations et de personnes, selon le rapport 2019 du GCI

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.