L'Afrique Autrement

Dr Sama : “Le peuple togolais doit se mobiliser pour faire échec à la candidature de Faure Gnassingbé en 2020

Le Parti National Panafricain va reprendre ses activités de plus belles, sur la même lancée qu'en août 2017

“Le peuple togolais doit se mobiliser pour faire échec à la candidature de Faure Gnassingbé en 2020” c’est ce qu’a déclaré Jeudi soir Dr Sama, secrétaire Général du PNP, parti National Panafricain de Salifou Tikpi Atchadam.

Dr Sama animait jeudi au siège du parti à Lomé, une conférence de presse au cours de laquelle, il a établi le bilan de l’appel du 20 Août 2017 lancé par le président du PNP Tikpi Atchadam à Jean Pierre Fabre, le chef de fil de l’Opposition d’alors, pour un large regroupement de l’opposition togolaise en vue de “mettre fin au régime de Faure Gnassingbé”.

Le Parti de Tikpi Atchadam n’entend pas accepter une éventuelle candidature de l’actuel chef de l’état togolais Faure Gnassingbé aux prochaines échéances électorales présidentielles prévues en 2020, pour briguer un 4e mandat présidentiel.

Dr Sama a expliqué devant la presse que cela relève de l’axe programmatique du parti énoncé à Tchamba depuis 2017 au cours d’un meeting.

“Des mots d’ordre pour faire échec à une candidature de Faure Gnassingbé en 2020″ ne vont pas tarder” a laissé croire le secrétaire Général du parti au cheval comme emblème.

“Ce que nous attendons, c’est que le président Faure Gnassingbé annonce que ce mandat est le dernier pour lui, qu’il organise ensuite une transition qui se chargera de faire toutes les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales. Seulement à cet instant on passera aux élections” a indiqué Dr Sama devant la presse

Le parti compte aussi s’opposer à la tenue des élections locales, prévues par le gouvernement togolais pour cette année 2019 (la dernière remonte aux années 1987, ndlr).

“Le PNP ne prendra pas part à ces élections sans l’effectivité des réformes constitutionnelles et institutionnelles. Tant que ces réformes ne sont pas effectuées, il n y’aura pas d’élection” a affirmé Sama

Les 14 partis de l’opposition togolaise, en se regroupant à l’appel de Tikpi Atchadam le 20 Août 2017, s’étaient donnés comme mission, de “poursuivre la lutte pacifique du peuple togolais jusqu’à l’obtention des deux objectifs, le retour à la constitution de 1992 et l’effectivité du droit de vote de la diaspora”.

A ce jour, les résultats des deux points ne sont pas probants, mais pour Dr Sama, “le peuple togolais n’est pas loin de l’atteinte de ses objectifs”

“Le peuple togolais a remporté des batailles très décisives. Il ne lui reste qu’à gagner” a conclu Sama

Ken LOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.