Togo/C14-6: Quand le départ du Parti des Togolais enfonce le clou de la division

Nathaniel Olympio a choisi le moment où la coalition se fait recevoir par Faure Gnassingbé pour partir

Le parti des togolais n’en peut plus. Comme les 5 précédents qui ont quitté la barque de la C14, le parti fondé par Alberto Olympio a décidé d’annoncer son départ de la coalition au moment où certains de ces collègues se faisaient recevoir à la présidence de la République par le chef de l’état, à la demande du groupe et conformément au point 25 de la feuille de route sortie des deux jours de réflexions des 20 et 21 février passé.

La C14 est allée discuter avec Faure Gnassingbé, (ndlr, qu’elle n’a pas pu évincer du fauteuil présidentiel après 18 mois de fortes activités de contestation (août 2017 – Janv 2018)), de trois poits:

” La situation des militants de l’Opposition et des organisations de la société civile encore en détention dans les prisons togolaises, des déplacés et réfugiés politiques, la mise en œuvre des réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales, et enfin l’organisation consensuelle des prochaines élections”

Apparemment, c’est une décision de plus, qui a poussé le Parti des togolais à prendre ses cliques et claques et à quitter le navire sans annoncer sa nouvelle destination. Et les mots pour le dire sont si bien choisis.

” Compte tenu de la profondeur des divergences dans la construction des nouvelles orientations de la coalition, le Parti des Togolais ne retrouve plus la cohérence qui a toujours caractérisé l’enchaînement de ses positions” s’est justifié Nathaniel Olympio dans un communiqué de presse parvenu à notre rédaction.

Il s’agit en claire de problème d’orientation ou de la ligne de bataille de la nouvelle C14 après ce feuilleton des quelques millions qui ont pourri l’ambiance déjà si fragile.Cette orientation même que le parti des togolais a travaillé ensemble avec ses collègues les 20 et 21 Février 2019 à identifier, et dont les résultats ont été présenté à la presse il y a quelques jours seulement.

Visiblement la nouvelle orientation  qui a amené la C14 à rencontrer Faure Gnassingbé ce 20 mars 2019 n’est pas du goût du bureau directoire du parti des togolais réuni ce matin. 

“Le Parti des Togolais porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que le Directoire du parti s’est réuni le 20 mars 2019 et a pris la décision de mettre un terme à sa qualité de membre de la coalition des 14 partis de l’opposition togolaise” informe le communiqué signé par Nathaniel Olympio.

Le Parti des Togolais réaffirme aux Togolaises et aux Togolais que sa volonté de continuer à œuvrer avec détermination pour une transformation de la Nation Togolaise, demeure intacte.

Il rappelle dans le communiqué de ce 20 mars combien, “il s’est grandement investi dans différentes initiatives afin de faire évoluer la situation politique et sociale des Togolais”.

“Après la mise en place du Groupe des Six en janvier 2017, puis la constitution du regroupement de 11 partis politiques en Juin 2017 et la création de la coalition en août 2017, le Parti des Togolais n’a ménagé aucun effort pour contribuer au maintien de la démarche unitaire” rappelle Olympio

Ken LOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.