La mission de l’Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE dépêchée à Lomé sous Louis Michel est repartie sans dévoiler son rapport

La mission produira un rapport qui sera présenté à la prochaine réunion du Bureau de l’APP ACP-UE, et qui éclairera également le Parlement européen.

La mission d’information et d’étude de l’Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE dépêchée à Lomé depuis dimanche a quitté la capitale togolaise mardi soir sans dévoiler son rapport comme prévu. A constaté Africa Full Success.

La conférence de presse prévue en début d’après midi pour ce faire a été annulé à la dernière minute.

Un communiqué parvenu à la rédaction de Africa Full Success, ce soir indique que “la mission produira un rapport qui sera présenté à la prochaine réunion du Bureau de l’APP ACP-UE, et qui éclairera également le Parlement européen”.

Conduite par Louis Michel, membre du Parlement européen, Coprésident de l’APP ACP-UE et Mme Lucie Milebou-Aubusson, Président du Sénat au Gabon, Coprésidente faisant fonction de l’APP, cette mission d’information et d’étude de l’Assemblée Parlementaire Paritaire ACP-UE avait pour objectif de “recueillir des informations de première main permettant de vérifier les progrès vers la démocratisation à la suite de la situation politique difficile des derniers dix-huit mois qui a fait l’objet d’un débat controversé au Parlement européen”.

La démarche elle même trouve son fondement dans l’article 8 de l’accord de partenariat de Cotonou. 

La mission comprenait en outre, Mme Cécile Kashetu Kyenge, Membre du Parlement européen et Vice-présidente de l’APP ACP-UE, M. Michael Gahler, Membre du Parlement européen et Président de la délégation pour les relations avec le Parlement Panafricain, M. Adjedoue Weidou (Tchad), Vice-président de l’Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE et M. Léon-Alfred Opimbat (Rép. du Congo), Membre de l’APP ACP-UE et Premier Vice-président de l’Assemblée Nationale de la République du Congo.

Des rencontres au menu du séjour

La Mission a rencontré en trois jours, les autorités du Togo, notamment Faure Gnassingbé, Président de la République du Togo, Komi Sélom Klassou, Premier Ministre, Robert Dussey, Ministre des Affaires Etrangères, Yawa Djigbodi Tsegan, Présidente de l’Assemblée Nationale, Gilbert Bawara, Ministre de la Fonction publique, Payadowa Boukpessi, Ministre de l’Administration territoriale, Gén. Yark Damehane, Ministre de la sécurité et de la protection civile, Pius Agbetomey, Ministre de la Justice, et Christian Trimua, Ministre des droits de l’homme.

De même, elle a rencontré les partis politiques représentés à l’Assemblée Nationale, de la majorité comme de l’opposition. Elle a aussi reçu et débattu avec quelques partis de l’opposition extra-parlementaire.

En outre, elle a rencontré les représentants de la société civile et du réseau des communautés religieuses.

Ensuite, elle a entendu longuement l’Ambassadeur Nigérian de la CEDEAO et le représentant de la CEDEAO au Togo qui ont développé leur Feuille de Route qui a conduit à la tenue d’élections législatives. Ils ont également développé leurs recommandations pour les prochaines élections locales et présidentielles.

La mission a également rencontré les représentations diplomatiques européennes accréditées à Lomé, élargie aux Etats-Unis et aux Nations unies.

“La Mission remercie les autorités Togolaises, l’Assemblée Nationale du Togo et la Délégation de l’Union européenne pour leur précieux soutien, leur hospitalité et les excellentes conditions offertes pour le bon déroulement de la mission. Elle apprécie tout particulièrement la disponibilité de tous les acteurs qu’elle a pu entendre sans entraves” indique le communiqué.

Ken LOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.