Togo : Atisso GOHA, le sculpteur des géants en exposition à la galerie Negrillis

Negrillis se trouve dans le quartier Habitat à Tokoin derrière radio Sport FM, et l’exposition dure jusqu’au 12 mai 2019

Il a 20 ans, et depuis le 12 Avril 2019, Atisso GOHA expose pour la première fois de sa jeune carrière une vingtaine de ses œuvres sculptés dans du bois, à la galerie Négrillis à Lomé, Tokoin Habitat.

La galerie Negrillis, est une toute nouvelle galerie privée, un cadre ambiant, calme et accueillant dirigée par Mme Pascale Bouah, qui s’ouvre pour des expositions artistiques du genre de ce qu’expose pour un mois Atisso Goha. En accueillant Atisso qui veut se faire connaitre, Negrillis se fait découvrir aussi du grand public.

L’exposition porte sur le thème : « Les totems d’Atisso ». Un sculpteur qui se fait appeler « le sculpteur des géants ».

Si « sculpteur des géants » peut sous entendre « sculpteur des grandes figures », il n’en est pas le cas pour Atisso lui-même.

Il se définit comme le sculpteur des géants, juste parce qu’il sculpte « des troncs entiers dont certains peuvent s’élever à 4 mètres de hauteur pour 1,50 m de diamètre mais aussi des gigantesques racines d’arbres qu’il transforme au gré de sa débordante créativité » explique Hervé Pana, commissaire des expositions dans un mot de circonstance.

Atisso Goha, artiste sculpteur lors de la présentation des œuvres au public

La vingtaine d’œuvre actuellement en exposition à Negrillis n’excède pas 2 m de haut.

L’artiste qui se veut défenseur de l’environnement, va chercher pour ce travail, sa matière première dans un environnement en décomposition, pour donner une nouvelle vie aux dons de souches de bois bruts ou de bois anciens, usés par le temps et les intempéries.

« Il récupère par ailleurs, des chutes de pièces de bois destinées à devenir du charbon de bois ou des fagots pour en faire des œuvres ; une manière pour l’artiste de faire du recyclage et de redonner une seconde vie et sens à ce qui semble dénué d’intérêt » ajoutera Pana.

« Quand je suis devant le bois, il me parle. C’est ce qu’il me dit que je fais » a confié Atisso Goha à Africa Full Success après un tour guidé des œuvres.

Il a aussi indiqué qu’il utilise les boites de conserve et de tomates pour le décor de ses sculptures.

Sa passion pour la sculpture est apparue alors qu’adolescent, bien qu’étant scolarisé, il sollicita un artisan sculpteur pour lui apprendre les bases de son métier et le former pour en faire le sien. Mais après quelques mois de formation, il va se découvrir et se frayer un autre univers, parce que moins intéressé par une sculpture des animaux en bois.

« Moi j’aime que ce que je sculpte me parle. C’est pour ça que je préfère des choses qu’on peut toucher, sentir et qui peuvent parler » précise Goha

Le jeune artiste togolais veut vite impressionner au plus haut, traverser la frontière et il peut compter sur des hommes de communication de valeur qu’il y autour de lui.

Ken LOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.