Togo debout Europe appelle au respect de l’article 30 de la constitution togolaise sur la liberté des manifestations

Il stipule « L'Etat reconnaît et garantit dans les conditions fixées par la loi, l'exercice des libertés d'association, de réunion et de manifestation pacifique et sans instruments de violence. L'Etat reconnaît l'enseignement privé confessionnel et laïc.»

Le collectif Togo Debout a appelé ce 10 Avril 2019, à trois jours des manifestations du PNP prévues dans plusieurs localités du pays, mais circonscrites par l’administration territoriale à quelques villes, au respect de l’article 30 de la constitution togolaise.

Cet article stipule que « l’Etat reconnaît et garantit dans les conditions fixées par la loi, l’exercice des libertés d’association, de réunion et de manifestation pacifique et sans instruments de violence. L’Etat reconnaît l’enseignement privé confessionnel et laïc.». 

Dans un communiqué signé du coordonnateur général Kar Gaba, le mouvement Togo Debout – Europe réagit ainsi après avoir pris connaissance de la réponse N°0121/MATDCL/CAB du ministère de l’Administration Territoriale et des Collectivités Locales, en date du 09 Avril 2019. adressée au leaders du PNP relative à la tenue samedi prochain de la marche populaire pacifique pour un totale application de la feuille de route de la CEDEAO, définie par la communauté pur le Togo, à la suite d’un dialogue non fructueux entre le gouvernement et la coalition des 14.

A lire aussi :  Togo/Manifestation du PNP du 13 Avril: La LTDH condamne…

Payadowa Boukpessi a décidé dans sa correspondance de circonscrire le déroulement des manifestations à quelques deux ou trois villes.

“Ce courrier est une énième violation de la l’article 30 de la constitution togolaise qui garantit la liberté de manifestation, de par son contenu. Ce courrier apporte également la preuve de la violation incessante par l’Etat togolais de la loi N°2011-010 du 16 Mai 2011 qui soumet l’exercice du droit de manifester sur la voie publique à une formalité de déclaration et non à une demande d’autorisation” commente Karl Gaba dans son communiqué.

Togo Debout – Europe s’insurge donc contre “toutes ces violations répétées des droits et libertés des Togolais, que ce soit sur le territoire national ou à l’étranger”.

A lire aussi: Fulbert Atisso : “Nous n’accepterons pas des réformes…

Togo Debout – Europe invite le gouvernement togolais à prendre avec diligence toutes les mesures idoines,pour permettre aux populations togolaises de manifester librement et pacifiquement où qu’ils le souhaitent.

Elle invite les forces de l’ordre chargées d’assurer la protection des personnes à assurer leur mission dans le respect des lois en vigueur et dans un esprit Républicain, conformément à l’article 21 de la constitution
.
Enfin, Togo Debout – Europe invite les populations togolaises à se mobiliser où qu’elles soient et à se mettre spontanément debout contre ces violations incessantes des droits et libertés de l’Homme au Togo.

Ken LOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.