Togo: La migration au centre des échanges du Club Diplomatique de Lomé

Le CDL est un cadre de think thank faits d’intellectuels et d’ambassadeurs accrédités au Togo présidé par prof Robert Dussey, ministre des affaires étrangères, de l'intégration africaine et des togolais de l'extérieur

L’immigration est aussi vielle que l’humanité. Depuis toujours, les hommes et les femmes ont toujours été en mouvement et cela ne risque pas de changer. Mais aujourd’hui, ces déplacements se présentent en termes de défis et d’opportunités.

C’est pour ainsi visiter ces défis et opportunités, ouvrir un débat intellectuel fondé sur les grands enjeux mondiaux que Prof. Robert Dussey, a invité au rendez vous trimestriel du Club Diplomatique de Lomé (un cadre de think thank faits d’intellectuels et d’ambassadeurs accrédités au Togo) Damien Mama, le coordonnateur du système des nations unis au Togo.

L’homme a présenté à l’assistance à l’hôtel du 2 février à Lomé une communication autour du thème : “Les enjeux géopolitiques de la migration au 21e siècle : atout ou menace à l’équilibre mondial ?”.

 Les drames en mer, la traite, l’esclavage, la xénophobie sont les quelques mots clés qui sont ressortis de ses déclarations, qui constituent des défis mondiaux nécessitant des réflexions à un plus haut niveau.

« Il est important que le thème de la migration soit pris au sérieux dans nos différents pays, et qu’on puisse faire en sorte que, comme cela a été reconnu dans le pacte mondial sur la migration, les déplacements des personnes puisse se faire de manière sure et ordonnée » a indiqué Damien Mama.

Au delà des défis, les nations africaines peuvent tirer d’importants avantages de l’immigration de ses fils et filles. Damien Mama a rappelé combien d’importants mouvements migratoires ont provoqué le développement de certaines nations dans le monde.

Le coordonnateur résident du système des nations unies au Togo a à cet effet salué le Togo qui vient de se doter d’un agenda pour ses enfants de l’extérieur, autrement dit, ceux là qui sont partis à la quête du bien être ailleurs dans le monde.

« Le gouvernement togolais a bien compris l’importance de la migration en lançant une feuille de route pour la diaspora qui consiste entre autre, à mobiliser les compétences, les expertises, et le savoir faire des togolais de l’extérieur. Je pense que cette façon de faire est la meilleure voie, celle qui consiste à transformer les défis en opportunité et faire en sorte que lorsque les hommes et les femmes sont en mouvement, ils le soient de manière sécurisée, et qu’ils apportent tout ce qu’ils ont de meilleur pour l’humanité, notamment, leur savoir faire, leurs cultures et coutumes, éléments de partage et de brassage » a affirmé Mama

Les débats ont été sans langue de bois, avec parfois un peu de passions, Prof Dussey, a compris combien intéressant  est ce sujet en débat. Il a donné rendez vous aux membres du club diplomatique de Lomé pour remettre ce sujet de nouveau à l’ordre du jour.

« Vous avez présenté un thème assez difficile, les questions qui ont été posées m’ont permis de confirmer combien la thématique de la migration est une thématique importante. Je promets que nous allons nous retrouver là-dessus pour mieux l’approfondir » a déclaré Robert Dussey.

S’agissant de la feuille de route pour les togolais de l’extérieur, Dussey donne aussi rendez vous bientôt à ces togolais pour ‘débattre des questions de leur préoccupation’.

Rendez vous en Juin prochain pour le prochain rendez-vous du club diplomatique de Lomé.

Ken LOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.