Togo/Locales : De la nécessité de conjuguer les efforts pour un processus irréprochable

C’est le souhait du député Agbéyome Kodjo, Président du MPDD, un parti politique de l'opposition togolaise

Kodjo Agbéyomé, le président du MPDD, Mouvement Patriotique pour la Démocratie te le Développement, député de la 6e législature, a indiqué vendredi dans un communiqué de presse « tous les efforts doivent se conjuguer pour un processus irréprochable et sans esprit partisan » s’agissant des élections locales pour lesquelles la nouvelle CENI vient d’être installée.

Les élections locales sont prévues au Togo probablement dans le mois de Juillet, plus de 30 ans après la dernière, et la formation politique MPDD considère que tout doit être mis en œuvre pour un processus réussi.

« Le problème de la décentralisation au Togo est au cœur de la démocratie participative, et du développement local » rappel cet ancien Premier Ministre, Ancien Président de l’Assemblée, plusieurs fois ministres, mais qui se contente de son petit poste de député de la 6e législature qui donne du souffle à ce jeune parti le MPDD.

Pour Kodjo Agbéyomé, dans le cadre des élections municipales à venir, il y a autant de fichiers électoraux que de communes et que conséquemment, tout électeur résidant dans le ressort territorial d’une commune donnée, doit être préalablement inscrit sur la liste électorale de cette commune. Ceci implique l’application des dispositions de la loi et des bonnes pratiques électorales universellement reconnues et qui recommandent l’ouverture d’une révision du fichier électoral avant toute élection.

« Nous devons fermement nous y atteler avant toute fixation de la date du scrutin » martèle le député Kodjo tout en demandant au gouvernement et à toute la classe politique togolaise, de ‘se départir de tout calcul de chapelle politique’,  pour « faire des prochaines élections locales, une occasion de libre expression des citoyens et du respect du choix des populations à la base ».

Cette sortie du président du MPDD peut être considérée comme une mise en garde. Puisqu’à l’occasion de la précédente législative, faisant suite à l’appel au boycott d’une partie de l’opposition togolaise, une bonne partie de la population togolaise, surtout au Sud ne s’est pas inscrit sur la liste électorale.

La sortie de Kodjo Agbéyomé est sans doute un plaidoyer pour tous ces togolais en âge de voter mais qui ne figurent pas sur la liste électorale.

D’ailleurs, il invite les populations togolaises sur l’ensemble du pays « à s’approprier ce processus enclenché pour les élections locales, pour en faire une véritable consultation citoyenne en vue d’un développement intégral à la base qui assure le plein épanouissement des populations ».

Ken LOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.